Qui n'a jamais révé de tout plaquer, pour vivre l'aventure de sa vie ?
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Venise, si si. .:. PV .:. Erik C.

Aller en bas 
AuteurMessage
Valery White

Valery White

Féminin Nombre de messages : 39
Age : 29
Âge du personnage : 23 ans
Moyen de transport : Les pieds
Date d'inscription : 23/02/2009

Passeport
Voyage avec: Son frère & sa soeur : Vincent & Veronika
Prochaine étape: Quelque part
Voyage depuis: Il fallait calculer le temps ?

Venise, si si. .:. PV .:. Erik C. Empty
MessageSujet: Venise, si si. .:. PV .:. Erik C.   Venise, si si. .:. PV .:. Erik C. EmptyVen 6 Mar - 22:40

    Tant qu’à faire un très grand détour, autant le faire au complet. Raison pour laquelle Valery voulait aller plus loin en Floride, essayer de voir l’océan et s’y baigner. Après tout, elle n’était pressée par absolument rien du tout, elle faisait semblant de ne pas entendre les commentaires de son frère et de sa sœur qui la suivait malgré tout, et faire un détour avant d’aller à la Nouvelle-Orléans ne la dérangeait absolument pas. Tout comme le fait qu’elle avait toujours voulu aller en Floride, Valery avait aussi toujours voulu aller à Venise, Italie. Elle savait très bien que c’était loin, surtout à pied, mais elle pouvait tout de même aller quelque part qui pouvait bien représenter cette ville. Du moins, selon ce que l’on disait. Et comptait aller vérifier cela par elle-même. Cela ne ressemblerait probablement pas à Venise, après tout il n’y avait qu’une Venise, mais elle voulait tout de même voir pourquoi on nommait Fort Lauderdale la Venise d’Amérique. Surement parce qu’il y avait beaucoup d’eau.

    De toute manière, tant qu’à être sur les routes, autant visiter le pays. À part le fait qu’elle devrait se racheter des nouvelles chaussures, tout se passait très bien. Le sac à dos sur le dos, et les pieds sur la route, elle continuait de faire son chemin, parlant à son frère et à sa sœur seulement lorsqu’ils ne lui parlaient pas de faire demi-tour ou de la faire changer d’avis, et elle continuait de trouver cela bien drôle, en se gardant de bien rire, de les entendre continuer de se disputer et de se prendre pour chien et chat pour rien du tout, sur n’importe quel sujet. Elle intervenait seulement lorsque l’un des deux disait quelque chose d’absolument faux. Qu’ils se disputent s’ils le voulaient, mais qu’ils restent tout de même eux-mêmes. Du moins, selon l’avis de Valery. Son avis ne comptait pas vraiment puisqu’elle ne pensait pas que se disputer servait vraiment à quelque chose, mais comme ils aimaient se disputer elle les laissait faire… et en tant que plus jeune elle n’avait pas vraiment son mot à dire sur ce qu’ils faisaient.

    Depuis qu’elle était sur les routes, la blonde avait découvert quelque chose, elle aimait bien dormir à la belle étoile. Du moins, quand il ne pleuvait pas. Dormir à la belle étoile était si… revigorant, elle se sentait toujours très reposée comparativement à quand elle dormait dans une chambre d’hôtel. Mais c’était peut-être elle après tout. Elle aimait bien voir les étoiles avant de s’endormir. Elle qui n’avait jamais été une grande fan de l’extérieur, elle ne l’était aussi découvert, du moins en ce qui concernait marcher et dormir à la belle étoile. Pas question pour elle de vraiment faire d’autre chose. Bien entendu, au début, elle avait eu mal aux pieds, mais cela c’était calmé après quelques jours. Jusqu’à ce qu’elle prenne le bon rythme, qu’elle soit habituée à marcher autant.

    Ils arrivèrent finalement à Fort Lauderdale, et se séparèrent ensuite comme ils le faisaient quand ils arrivaient dans une nouvelle ville. Son frère étant parti voir les architectures, sa sœur faire les boutiques et elle qui décida de trouver en quoi c’était la Venise d’Amérique, elle devait être encore trop éloigné des différents canaux pour cela. Mais comme déjà mentionné, elle n’était pas pressé et visitait en même la ville, ne sachant pas si elle pourrait y retourner. Elle flânait sur les différentes rues, tout se passait bien jusqu’à ce qu’elle fonce… dans une personne arrêtée.

      - Je suis désolée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Venise, si si. .:. PV .:. Erik C.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Erik Johannson
» Road trip Italie (Venise), Croatie, Lac Balaton, sept 2012
» Martigues, la "Venise Provençale"
» camper pres de venise
» Publicité Rolex à Venise

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
On the Road :: LE SUD AMERICAIN :: F L O R I D E :: Fort Lauderdale (Venise d’Amérique)-
Sauter vers: