Qui n'a jamais révé de tout plaquer, pour vivre l'aventure de sa vie ?
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Welcome to State of Florida

Aller en bas 
AuteurMessage
Isis Dewan

Isis Dewan

Féminin Nombre de messages : 49
Âge du personnage : 19 ans
Moyen de transport : Volkswagen camper van de 1979 surnommé affectueusement Herbert.
Date d'inscription : 23/02/2009

Passeport
Voyage avec: Nora, Leigh & Joshua
Prochaine étape: Daytona Beach - Floride
Voyage depuis: Plusieurs semaines

Welcome to State of Florida Empty
MessageSujet: Welcome to State of Florida   Welcome to State of Florida EmptyMer 25 Fév - 22:54


MusicPlaylist
Music Playlist at MixPod.com



Isis avait roulé toute la nuit pour ça, voir le soleil se lever dans l'État de Floride, un point essentiel de leur voyage. La route avait été longue et éreintante depuis Charleston. Si elle était moins fréquentée et donc permettait un voyage plus rapide, la conduite demandait également plus de concentration puisqu'elle offrait plus de monotonie. D'autant plus que la musique qu'elle passait avait été mise en sourdine pour permettre aux autres de dormir. La lutte pour vaincre la fatigue qui commençait doucement à prendre possession d'elle était de tous les instants, ce qui n'était pas une surprise après avoir passé des semaines sur la route en limitant les escales, timing oblige. Mais enfin, elle rejoignait les plages de sables fins qui promettaient de passer de sacrés bons instants, du moins, si l'un d'entre eux ne venaient pas les gâcher, comme il semblait s'amuser à le faire. Dommage que l'activité préférée de Joshua, à savoir la sieste, ne soit pas constante, sa compagnie était presque supportable, quand il était ainsi, endormi. Cette pensée offrit un sourire aux lèvres d'Isis, elle pouvait se montrer vraiment vache avec lui, il le méritait parfois, certainement, mais pas au point de la voir toujours se montrer désagréable et sur la défensive à chaque fois qu'il osait émettre une opinion. On le plaindrait presque, clair qu'il ne devait pas s'attendre à ça quand Leigh lui avait proposé de l'accompagner, ou tout comme.

Isis était elle-même très loin de s'attendre à ce genre de voyage. Alors qu'elle pensait passer une année délirante avec sa meilleure amie, elle se retrouvait coincée entre elle, Leigh et Joshua. Ok, ils étaient mignons à voir ensemble et elle comprenait maintenant pourquoi l'idée de quitter son chéri si parfait aurait été un crève coeur pour Nora, mais ils collaient à l'air ambiant du Van un goût de guimauve dégoulinante de sentiments qui la rendait parfois irascible. Non, ce n'était pas une manifestation d'une quelconque forme de jalousie. Si jusqu'ici, notre demoiselle n'avait jamais connu de relations que l'on pouvait classer comme sérieuse, c'était bel et bien parce qu'elle l'avait voulu ainsi. Vous pouvez donc remettre en cause son caractère de cochon, sa façon de vouloir toujours garder le contrôle d'une situation, sa grande gueule qui lui ordonne d'avoir toujours le dernier mot, ce n'est certainement pas pour ça qu'aucun jeune homme normalement constitué ne souhaite partager sa vie plus de quelques semaines mais simplement parce qu'elle ne voit pas l'intérêt de s'enticher et de se voir constamment collée par un autre. De toutes façons, à part se donner des chaînes, mettre un frein à l'épanouissement personnel et se reproduire dans les meilleures conditions, quel était le réel intérêt de se mettre en couple ?
Ce qui semblait être une vérité limpide pour elle, ne devait pas être aussi criante pour d'autres. Au moins, aura-t-elle eu l'honneur de faire la connaissance de Leigh, le petit-ami mystère de Nora. Deux ans qu'ils étaient ensembles et elle n'avait pas été fichue de lui présenter. Avait-elle peur qu'elle le fasse fuir ? Il fallait bien l'avouer, elle n'avait pas un caractère facile et avait une approche un peu rude, mais elle n'était pas pire que certain, si ? Clair que si c'était pour cette raison, elle avait choisi la meilleure façon de les faire se rencontrer, car où irait-il, le brillant Leigh, s'il décidait de prendre le large, alors qu'il se trouve à des milliers de miles de chez lui...
Même si maintenant elle se trouvait rassurée de savoir Nora entre de bonnes mains, cela ne justifiait en aucun cas l'ajout des deux membres non désirés dans le groupe. Elle lui ferait payer ça en temps voulu, une petite vengeance bien sentie qu'elle préparait depuis le début du voyage.

Ce n'était pas le propos de leur prochaines escales, au programme, plages, farnientes, bains de soleils, détente en amoureux pour le couple du groupe et pour elle, des moments de liberté accompagnée seulement de la solitude. Un vrai luxe auquel elle rêvait après avoir passé les dernière semaines quasi en continue avec Nora et ces deux inconnus. Sans oublier, de vrais lits, parce que quitte à faire péter le budget, il était hors de questions de passer une nuit de plus dans cette maudite tente ou dans le lit de son Van, elle voulait du confort même si pour cela, elle devait camper pendant tout le reste du voyage. Après avoir passé des heures et des heures sur la route, l'idée d'une chambre d'hôtel bien rangée et qui sentait bon les produits ménagers lui était des plus agréables. Enfin, elle pourrait prendre une douche où il ne traînait pas sur le sol carreler un monticule de crasse à faire hurler les maniaques du ménages, où elle ne serait pas obligée de faire des acrobaties pour soulager sa vessie par peur d'attraper une infection quelconque, bref, du bonheur en barre.
Particulièrement de bonne humeur grâce aux pensées qui lui traversaient la tête, la demoiselle tourna le bouton du volume de l'auto radio et le son des Beach Boys envahit le Van, accompagné au chant par la voix qui sonnait atrocement fausse de la conductrice sur Fun, Fun, Fun (les woo oo woo qui sortait de la gorge d'Isis étaient en droit de donner l'envie de se pendre sur place plutôt que de l'entendre) ce qui acheva le réveil des derniers résistants.

Debout bande de feignasses !! Nous sommes en Floriiiiiide !!
Le ciel est beau et dégagé, la mer chaude à souhait et la température extérieure doit atteindre les trente degrés.
D'ailleurs interdictions formelles d'ouvrir les vitres des portières si vous ne voulez pas qu'on cuise comme dans un four !


Elle jeta un oeil suspicieux à droite, attendant une réflexion de Joshua sur son Van et sur la clim' plutôt précaire qu'il offrait mais il semblait avoir résisté à la tentation. Elle mit ça sur le compte de l'horaire matinal à laquelle elle avait éveillé, il ne devait pas encore être en pleine possession de ses moyens.

J'ai réservé des chambres dans un petit hôtel près de Daytona, on devrait y arriver d'ici deux heures, si tout va...

Isis resta la langue pendante quand elle aperçut ce qu'ils allaient devoir endurer. Des miles de bouchons s'étendaient à perte de vue, de quoi lui faire perdre cette bonne humeur nouvellement acquise. Comment est-ce que c'était possible ? Elle avait fait soigneusement attention et roulé avec constance à une vitesse suffisante pour ne pas tomber en plein rush hour, alors pourquoi de la plage, elle ne voyait qu'une vague de carcasses métalliques collées les unes aux autres ? Herbert ne supporterait jamais de rouler au pas par cette chaleur, surtout après la route qu'il venait d'accomplir sans trop de plaintes. Une coulée de sueur froide trempa le dos de l'aventurière, et s'il venait à les lâcher, comment faire ? Non, cette solution ne pouvait être envisagée, d'abord parce qu'elle se ferait vanner et que dans cette état de fatigue et de nerfs, elle ne donnerait pas cher de la peau du premier qui oserait lui faire une remarque, ensuite parce que ça donnerait raison à Joshua et ça, ce n'était tout bonnement pas concevable. Elle arrêta rapidement la musique pour chercher la station de radio qui pourrait la renseigner sur le trafic. Le prochain point route se ferait dans deux minutes. Isis croisa les doigts en implorant la chance de dégager tout ça rapidement.
La nouvelle tomba, un camion renversé bloquait le passage à plusieurs kilomètres de là entraînant des ralentissement conséquents.

Des ralentissements conséquents ? Elle se fout de notre gueule cette c*nne !!! On va en avoir au moins pour trois heures avant de bouger d'un milième de centimètre !

N'oublions pas que la demoiselle possède l'art de l'exagération.
Vite, il fallait trouver une autre solution. Surtout que s'ils n'arrivaient pas à l'hôtel avant midi, leur réservation passerait à la trappe et elle ne voulait en aucun cas se voir galérer des heures avant de trouver une chambre, pas plus que de se retrouver dans un hôtel miteux comme ils en avaient croisés sur leur route.

T'attends quoi ? Qu'on finisse par griller sur place ?

La question dite sur un ton pas vraiment encourageant était évidement destinée à Joshua.

Sors la carte ! Que je puisse voir comment contourner tout ce m*rdier !

[Je n'instaure pas d'ordre, répond qui le veut...]
Revenir en haut Aller en bas
Nora Warner

Nora Warner

Féminin Nombre de messages : 51
Âge du personnage : 19 ans
Moyen de transport : Le van d'Isis
Date d'inscription : 21/02/2009

Passeport
Voyage avec: Isis ; Joshua ; Leigh
Prochaine étape: Daytona Beach - Floride
Voyage depuis: Quelques semaines

Welcome to State of Florida Empty
MessageSujet: Re: Welcome to State of Florida   Welcome to State of Florida EmptyJeu 26 Fév - 1:12

    (super la chanson, j'ai écris tout mon rp avec en fond de musique XDD)

    Il était agréable de pouvoir profiter du calme plat du van. Isis prenait un malin plaisir à mettre sa musique à fond à chaque fois qu'elle le pouvait, remarque c'était bien son van, ce qui avait pour don de m'énerver. Non, je n'avais pas emmené mon iPod rempli à craquer de musique classique, ce que je commençais à regretter. Après tout, j'avais pris comme résolution d'amener le strict nécessaire, et de profiter uniquement de notre temps entre amis. En fait, même si j'appréciais beaucoup le voyage, pour le moment, il en restait que l'ambiance dans le van était assez tendue. A cause, principalement, des deux membres nommés Isis et Joshua, qui n'arrêtaient pas de se disputer à chaque fois qu'ils en avaient l'occasion. Qui aime bien châtie bien, hein ? J'espérais de tout mon cœur. Car, même si je n'étais pas le genre de filles à m'énerver (j'étais trop soumise pour ça.), j'avais bien envie de crier parfois. Il était arrivé que je prenne la parole pour qu'ils se taisent, mais ma voix était trop faiblarde, ce qui faisait qu'elle était immédiatement cachée par le boucan. Je n'avais pas de talent d'oratrice, mais alors pas du tout. Ni de future carrière de chanteuse, j'imaginais. Au moins, je pouvais souffler un peu, à la pensée que nous allions bientôt arriver en ville. Hallelujah ! Plus d'obligation de rester coincée dans le van, à ne rien faire à part s'ennuyer. Pour que le temps passe plus vite, je dormais un nombre d'heures relativement important. J'aimais de cette façon, m'enfermer dans mes rêves, même s'il arrivait assez souvent que dans ce monde imaginaire, je me fasse poursuivre par Isis armée d'une tronçonneuse. Celui qui pourra m'analyser ça devra se présenter à ma porte.

    Peut-être était-ce de cette façon que je me représentais la vengeance qu'elle allait surement me préparer, et qui n'était toujours pas arrivée. Après tout, tous ses plans du début n'étaient certainement pas de se retrouver enfermée à conduire un van avec un couple et un intrus à l'arrière. Je m'en excusais mais .. Comment aurais-je pu faire autrement ? Un an était un temps beaucoup trop long pour que je le passe éloigné de mon petit ami. Et puis, j'aurais été tellement paranoïaque que j'aurais imaginé tout un tas de scénarios, où il se retrouvait au bord d'une piscine entouré de plein de minettes en maillot de bain. Pas que je ne lui faisais pas confiance, mais, eh bien .. Il y avait bien des millions d'autres filles plus jolies et plus agréables que moi à se trimballer au bras. Je n'étais pas bien jalouse comme fille, ou en tout cas je n'avais jamais été mise dans un cas où j'avais à l'être, donc de ce côté là il ne pouvait pas dire que je l'oppressais. J'avais peut-être tendance à me reposer un peu trop sur lui, ne sachant rien faire de moi même, mais j'essayais de plus en plus de ne pas rester collée à lui et de ne pas lui demander de l'aide pour chaque petite chose que j'entreprenais. J'essayais de paraître débrouillarde, j'étais très loin du compte, et assez entreprenante. Ce qui ne marchait jamais. Mais au moins, l'intention y était ! C'est ce que je me répétais pour arrêter de me stresser. Heureusement qu'il n'était pas pareil que moi, car dans la situation inverse, j'aurais cru qu'il serait en train de se détacher de moi parce qu'il en avait marre. Mais Leigh était parfait. Il ne penserait jamais ça. J'avais même honte, parfois, de me promener à ces côtés, et d'attirer de méchants commentaires des gens autour. Il était plus intelligent, relativement plus beau, plus drôle, plus cultivé .. Je pouvais faire une liste de facilement plusieurs pages. Donc ce n'était résolument pas parce que j'avais honte de lui que je ne l'avais pas présenté à ma meilleure amie. Pourquoi je ne lui avais pas présenté ? Je ne savais pas vraiment, en fait. Peut-être le mélange de, j'ai peur qu'il tombe subitement amoureuse de la personne qui m'est la plus chère, et de, elle pourrait lui faire peur et le faire partir en courant. Maintenant elle le connaissait. Je ne savais pas vraiment ce qu'elle pensait de lui, j'étais trop honteuse de l'avoir amené comme ça pour même lui demander, et je restais silencieuse à propos de l'ajout des deux messieurs dans le programme. Ça ne s'était pas passé si mal que ça, après tout, cela faisait plusieurs semaines que nous roulions à peu près normalement (le peu près étant créé par la propriétaire du véhicule. Et du cousin de mon dit petit ami.)

    Ma tête était reposée sur l'épaule de Leigh, et, les yeux fermés, je somnolais à moitié. Je ne dormais pas exactement, ayant été réveillée quelques minutes plus tôt par les sursauts de la voiture, mais me laissait au plaisir de reposer, la tête lourde. Des formes de couleurs différentes dansaient devant le noir que créait l'enceinte de mes paupières, et je m'amusais à essayer de deviner des formes d'objets ou animaux parmi ce bazar. Tout était bon pour m'occuper quelque peu. Ma position n'était pas exactement confortable, mais je pouvais sentir l'odeur du cou de mon « repose tête », qui était en tous points exquise. Pour renforcer mon état idyllique, je m'amusais à m'imaginer dans un endroit propre, avec tous les objets rangés de manière symétrique. Un pot de crayons dont tous les crayons seraient taillés exactement à la même hauteur. Bizarre comme image, mais cela m'apaisait. Cela me faisait me sentir bien. Je me rendormais à moitié, voyant le pot de crayon avec beaucoup plus de netteté, des couleurs plus voyantes et le motif plus voyant, et j'attrapai le pot dans ma main. Je me sentais dans le rêve, mais en même temps encore dans mon corps, ce qui était une sensation plus qu'agréable. Je m'endormais petit à petit quand un son me fit sursauter, et pratiquement, m'étaler par terre, une musique entrainante qu'Isis avait bien entendu mise à fond. Tout le petit monde commença bien évidemment à se réveiller, et je me tenais la tête et ouvrant petit à petit les yeux. Après une petite minute, histoire de reprendre mes esprits, mon buste était droit, et je remontais les bretelles de mon débardeur qui étaient tombées. Malgré le fait que je me trouvais en petit short de jean et en t-shirt, je crevais littéralement de chaud. Les petites phrases de réveil d'Isis me firent abandonner l'idée de me rafraichir avec un éventuel courant d'air venant de la fenêtre, et je me tassais sur mon siège avec un soupir. J'étais prête à maudire de toute mon âme Isis (bon d'accord c'était un peu exagéré) de m'avoir éveillé de cette manière, mais le mot hôtel à mon oreille fit l'effet d'un chat qui venait se frotter contre moi avec sa douce fourrure.

    « Je t'aime Isis ! »

    J'attrapais mon sac à dos au sol pour le mettre sur mes genoux, et sortir une gourde à moitié pleine. J'avais bien envie de me doucher en faisant couler l'eau sur ma tête, mais même elle était assez chaude. Je me désaltérais avec dégout, il fallait bien dire que je n'appréciais boire que quand le liquide en question était presque glacé, et reprenait mon souffle. Il fallait bien dire que je ne m'intéressait pas trop à ce qui arrivait devant nous, mais plutôt à ce qui défilait à côté de nous, et que j'écoutais d'une oreille discrète la radio qui devint différente. La vitesse du van se fit plus basse, et je jetai un regard interrogatif vers Leigh pour qu'il m'informe de ce qu'il se passe. Bien sûr, l'exclamation d'Isis m'informa sur ce qu'il en était. Non. L'hôtel. Il fallait que nous arrivions à l'hôtel ! Je n'allais pas pouvoir supporter de rester transpirante encore des heures, et je devais absolument passer par la case douche. Sinon, il était sur que j'allais avoir une crise de nerfs. Pourquoi des embouteillages ! Je ne pourrais même pas admirer le paysage, mais juste observer l'amas de voiture qui se profilait devant nous. Il fallait me fournir une corde, et vite. Isis s'adressa à Joshua pour qu'il trouve une solution, comme si moi et Leigh étions complètement inutiles. Dans mon cas, c'était peut-être un peu le cas. Je ne comprenais pas pourquoi elle s'adressait à lui de manière si agressive, alors qu'aucun conflit n'avait pourtant éclaté, et pour éviter une nouvelle dispute, je cherchais rapidement dans mon sac une carte. Je m'étais bien fournie avant de partir, surtout parce que j'avais peur qu'on m'abandonne à côté de la route. Et que j'avais un pitoyable sens de l'orientation. Dès que l'objet fut trouvé, je me précipitais vers Isis pour lui passer, en espérant éviter d'autres exclamations dans la voiture.

    « Sois un peu moins agressive. Il .. il n'a rien fait. Pour l'instant, tout du moins. »

    Après lui avoir chuchoté cette phrase, qui allait bien se révéler inefficace, je retournais vers ma place et me collait contre Leigh. Ah oui, c'est vrai, ma résolution d'être moins collante ? Je changeais de place, en espérant que ça ne le blesse pas, et allait me coller (bon, moins, quand même) à côté de Joshua. J'espérais quand même que la manière dont Isis s'était exprimée n'allait pas le faire s'énerver contre moi (on ne savait jamais), et je lui lançai un sourire encourageant. Je lui tendais ma gourde (j'espérais qu'il n'était pas dégouté de boire après moi), avec je l'espérais, de la gentillesse.

    « Soif ? »

    Mon regard se reporta vers le sol, puis vers Isis. J'avais peut-être évité une mini crise pour l'instant (quoi que je n'en étais pas sure), une autre allait surement bientôt démarrer. Je me retournais alors vers Joshua, en parlant suffisamment bas pour qu'Isis ne me fasse de remarque.

    « S'il te plait. Ne lui fais pas de remarques. Il ne manquerait plus que ça .. »

    Je lui faisais mon regard de pauvre fille désespérée, car j'étais vraiment très forte.
Revenir en haut Aller en bas
Joshua Von Slone

Joshua Von Slone

Féminin Nombre de messages : 446
Âge du personnage : 19 ans
Moyen de transport : Le débris d'une van
Date d'inscription : 22/02/2009

Passeport
Voyage avec: mon cousin, sa copine, et mon cauchemar
Prochaine étape: Daytona Beach
Voyage depuis: Peu

Welcome to State of Florida Empty
MessageSujet: Re: Welcome to State of Florida   Welcome to State of Florida EmptyJeu 26 Fév - 3:02

"Debout bande de feignasses !! Nous sommes en Floriiiiiide !!
Le ciel est beau et dégagé, la mer chaude à souhait et la température extérieure doit atteindre les trente degrés.
D'ailleurs interdictions formelles d'ouvrir les vitres des portières si vous ne voulez pas qu'on cuise comme dans un four ! "


- What a fuckin' nightmare, mate. Il faisait une fuckin' chaleur, on était dans une bagnole avec une fuckin' clim, en compagnie d'une musique fuckin' emmerdante des Beach Boys.

Telles furent les paroles de Joshua à son réveil, directement adressées à son cousin Leigh. Il se croyait encore dans sa chambre aux draps miteux, en compagnie de son cousin qui avait passé une nuit à récupérer dans un lit voisin. Il s'étira les bras et émit un bâillement assez bruyant. Puis il se frotta les yeux, et vit à travers les fenêtres que NON, ce n'était pas son écran d'ordinateur mais la route. Il sourit. Oui, oui, ça le faisait sourire ce changement. Après tout, on ne l'avait pas "forcé" lui à venir. ... Il s'était même invité xD. Josh' tourna la tête vers miss Météo. Il n'avait en effet pas la motivation de lui sortir une réflexion sur sa bagnole où il devait faire encore plus chaud qu'à l'extérieur. Il avait la flemme. Dès le réveil, aligner plus de trois phrases, constituées d'un sujet, d'un verbe et d'un complément d'objet était mission impossible. Non, il préférait gaspiller sa force à admirer le changement qui se dessinait petit à petit dans sa vie si banale. Et à prouver sans s'en rendre compte qu'il connaissait le groupe qui passait à l'instant à la radio...

Josh' resta tout de même affalé au fond de la van, sans même agiter sa main devant lui pour se faire du vent. Il portait un jean baggy qui tombait légèrement, sur lequel avait été cousu des sortes de monstres dessus issus de jeux de rôle certainement. Il l'avait retroussé pour ne pas que les jambes tombent sur ses pieds, et ne pas crever de chaleur. Joshua regarda Nora se décoller de Leigh, et ce dernier s'éveiller petit à petit. Il suivit le déplacement de Nora de Leigh à lui, et mit un temps avant de réaliser qu'elle lui proposait de l'eau. Il maugréa intérieurement, parce qu'il devait se décaler un peu pour lui faire de la place, mais la gourde qu'elle lui présenta lui apparut comme l'OASIS du moment ! Il hocha de la tête et émit un petit sourire sur le côté.

- Thanks, mate.

Joshua aimait appeler les gens "mate", même s'ils n'étaient pas forcément ses amis. Ca rappelait aux gens qu'il avait des origines britanniques et qu'il n'avait toujours pas chopé l'accent américain, fidèle malgré les années passées sur le continent. Joshua sentit une secousse alors qu'il buvait dans la gourde. Et FUCK il en avait foutu sur son marcel blanc... et un peu sur le backseat d'Herbert. Il savait qu'une personne allait gueuler. Une personne assez cinglée pour donner un nom à sa voiture. Une personne qui hurlait déjà sur lui en lui donnant des ordres...

- Je ne fais pas GPS.

Il n'avait pas techniquement fait de remarques à Isis... non? Il sourit à Nora à nouveau, comme pour lui montrer que MEME s'il n'obéirait pas, il n'était pas pour autant fouteur de merde... pour le moment. Puis il ricana après avoir capté deux heures après que les prévisions de Miss Meteo concernant leur heure d'arrivée à l'hôtel étaient à présent mis à l'échec. S'apercevoir qu'ils allaient restés coincés dans cet embouteillage n'était pas si énervant que cela... si cela énervait encore plus Isis. Surtout que ça la remettait à sa place: on ne peut pas TOUT organiser, darling.

_________________
Welcome to State of Florida Mini_090306111522891590LOL
Revenir en haut Aller en bas
Isis Dewan

Isis Dewan

Féminin Nombre de messages : 49
Âge du personnage : 19 ans
Moyen de transport : Volkswagen camper van de 1979 surnommé affectueusement Herbert.
Date d'inscription : 23/02/2009

Passeport
Voyage avec: Nora, Leigh & Joshua
Prochaine étape: Daytona Beach - Floride
Voyage depuis: Plusieurs semaines

Welcome to State of Florida Empty
MessageSujet: Re: Welcome to State of Florida   Welcome to State of Florida EmptyJeu 26 Fév - 20:05

[Je poste avec l'autorisation de Leigh qui nous laisse un tour d'avance, j'ai fais une réponse plutôt courte, pour ne pas trop faire avancer les choses, j'espère que ça conviendra...
Ordre des tours : Isis - Nora - Joshua - Leigh]

La patience était une vertu totalement inconnue d'Isis, elle ne supporterait donc pas de devoir passer dix minutes de plus dans ces foutus bouchons, pas après la nuit qu’elle venait de passer et les bornes parcourues. Des crampes musculaires commençaient à parcourir son corps tout entier, d'abord dans les mains puis les bras, le dos, les mollets, être au volant de son foutu Herbert devenait une vraie torture et elle ne parlait même pas de la chaleur qui régnait en maître dans le van. De quoi la faire fondre sur place alors qu'elle avait un jean sur les fesses et son éternel sweat à capuche toujours sur ses épaules. Heureusement, la réactivité de Nora, qualité ô combien appréciée, ne fit pas défaut et elle se retrouva avec une carte de la Floride en main plus vite que ce qu'elle avait osé espérer. Comme quoi, en tout domaine, elle ne pouvait compter sur Joshua. Elle voulut d'ailleurs lui répondre quelque chose dans le genre "et à quoi tu sers, au juste* Mais Nora lui demanda de ne pas en rajouter, un défi bien difficile à relever mais elle se promit intérieurement de faire attention même si elle n'avait qu'une envie, arracher son volant et le mettre en travers de la gorge de l'autre énergumène qui lui tapait déjà sur le système alors que la situation suffisait à elle seule pour la mettre en rogne comme jamais.
Nora, Reine de la Tempérance, jouait un rôle essentielle dans leur épopée, si elle n'était pas là pour la remettre en place de temps à autre et calmer ses nerfs aucun doute qu'elle aurait déjà explosé de façon très violente. Il y avait malgré tout un autre qui l'empêchait de se montrer aussi désagréable qu'elle le voudrait avec l'objet de son aversion, Leigh, qui devait certainement en avoir marre de la voir maltraiter son cousin. Dans une situation inverse, elle n'aurait jamais supporté voir Joshua traiter Nora comme elle le faisait avec lui.
Isis, au prix d'incroyables efforts décida donc de se montrer un minimum agréable, mais pour combien de temps ?
La conductrice du merveilleux véhicule qu'était Herbert déplia rapidement la carte sur le tableau de bord en espérant réperer leur position. Ils devaient être à quelques bornes de Jacksonville, la plus grande ville de Floride, si ses bases en géographie n'étaient pas erronées.

Deux choix s'offrent à nous, soit on laisse tomber les réservations, on sort à la prochaine sortie, on rejoint les abords de Jacksonville, on fait une pause d'une heure pour se dégourdir et faire nos petites affaires, en espérant que le trafic soit redevenu un tant soit peu plus normal quand on reprendra la route... Soit, on espère être à l'heure à Daytona, on trouve une route qui borde l'autoroute pour que nous puissions dépasser l'accident et reprendre notre route tranquille. Bien que malgré ça, je ne sois pas certaine qu'on soit là bas à temps pour que l'hôtel gardent nos chambres.

Pendant sa tirade, la demoiselle n'avait pas remarqué que la voiture devant elle avait avancé d'un bon mètre, de quoi déclencher la fureur des autres automobilistes qui lui offrirent un véritable concert de klaxons. Faisant preuve d'une sérénité peu commune, la demoiselle détacha lentement sa ceinture et alla à l'arrière confier la carte à Leigh.

Votre mission, si vous l'acceptez, sera de trouver la bonne sortie pour permettre à notre petite équipe de rejoindre rapidement les joies de la baignade et du sable fin.

Elle retourna alors au siège conducteur, ouvrit à grands coup de moulinage de bras la vitre avant (brisant elle-même l'interdiction plus tôt donnée) et prenant une grande inspiration, elle finit par hurler.

C'est bou-ché, Ok ?
Et ça n'avancera pas plus vite parce que vous me vriller les tympaaaaaaaans !!


Elle referma illico le carreau et donna un grand coup d'accélérateur pour coller le cul de l'autre voiture. Elle était au bord de la crise d'hystérie, sachant pertinemment qu'elle ne tiendrait absolument pas des heures dans l'enfer des bouchons, elle accepta, bon gré, mal gré, de faire une croix définitive sur ce qui était initialement prévu. De toute façon ce voyage, plus ça avançait plus ça ressemblait à n'importe quoi, alors autant aller jusqu'au bout.

Personnellement, pour ma santé mentale et le bien-être de l'équipe, je vote pour l'arrêt !
Revenir en haut Aller en bas
Nora Warner

Nora Warner

Féminin Nombre de messages : 51
Âge du personnage : 19 ans
Moyen de transport : Le van d'Isis
Date d'inscription : 21/02/2009

Passeport
Voyage avec: Isis ; Joshua ; Leigh
Prochaine étape: Daytona Beach - Floride
Voyage depuis: Quelques semaines

Welcome to State of Florida Empty
MessageSujet: Re: Welcome to State of Florida   Welcome to State of Florida EmptyVen 27 Fév - 4:57

    J'avais l'impression, qu'en plus de la chaleur ambiante plus qu'évidente, les mauvaises ondes que s'envoyaient mentalement Joshua et Isis n'amélioraient absolument rien. Je faisais en sorte, depuis le début du voyage, de les calmer un peu à chaque fois, mais rien n'y faisait. Était-ce vraiment pour une bonne cause ? Oui .. Et non. D'un côté, ça avait toujours été un peu habituel chez moi de calmer les choses. Mais d'un autre côté, c'était aussi surtout pour garder le silence dans le van, et puis parce que c'était un peu de ma faute si Joshua était là. Il fallait donc que je fasse tout pour que le voyage se passe le mieux possible pour Isis. J'espérais qu'ils ne s'entretueraient pas en chemin, pour l'instant, cela semblait être assez bien. Alors que j'envoyais des ondes positives pour essayer de faire barrière entre les ondes émises par les deux, une sensation désagréable me fit sursauter. Joshua, bien sûr, (quoi que ça aurait pu être totalement une de mes maladresses), avait renversé l'eau que contenait ma gourde. Superbe ! Bon. Je n'aimais pas particulièrement avoir mon t-shirt mouillé, mais il n'y en avait pas des masses. C'était surtout le garçon qui en avait pâti, et malheureusement pour lui .. Le siège. J'écarquillais des yeux et tournait mon regard rapidement vers Isis, qui ne semblait avoir rien remarqué, superbe. Il faisait assez chaud pour que l'eau se transforme immédiatement en vapeur, mais la chance ne semblait pas tourner à ce moment là. Étant quelque peu habituée aux catastrophes, je m'occupais à chercher quelque chose pour essuyer, tandis que Joshua répliqua à Isis. Je ne réalisais même pas ce qu'il disait, étant occupée à éviter une catastrophe à venir, et parvint finalement à trouver quelques serviettes en papier à l'intérieur d'un des sacs qui trainaient à terre. Un des miens. Même si j'avais pris le strict minimum pour le voyage, disons que .. J'avais quand même prévu un peu beaucoup de choses. Sachant que j'allais forcément provoquer des accidents, j'avais amené tout une trousse de secours, plus quelques objets utiles en cas de galère. Première étape, je jetai quelques serviettes sur le torse de Joshua (voir s'il voulait s'essuyer ou pas), et en jetait sur le siège, de l'autre côté de sa personne. Même si j'étais aussi habile et agile qu'un éléphant, j'arrivais à me contorsionner pour éponger ce qui était épongeable, me penchant par dessus mon voisin.

    J'écoutais d'une oreille distraite le discours d'Isis, car de un, j'étais occupée avec ma tâche, et de deux, mon avis ne serait peut-être pas d'une très grande utilité pour ce genre de chose. J'avais le don de toujours faire les mauvais choix, et c'était pour ça que j'étais une indécise née. Tout ce qui arrivait dans mon cerveau, c'était que le plan de l'hôtel n'allait surement pas être réalisable. Pourquoi est-ce que ce camion avait eu un accident ? Peut-être que le conducteur était aussi non doué qu'elle pouvait l'être. Il fallait simplement lui pardonner. C'était dur. Le cliquetis de la ceinture d'Isis me fit me relever, de ma position compliquée, pour faire comme si de rien était. Avec de la chance, elle ne réaliserait rien. Remarque, j'avais tout essuyé, pratiquement. Mais elle pouvait toujours se poser des questions sur les serviettes mouillées et sales (dieu !) qui étaient dans mes mains. Elle ne semblait même pas m'accorder un regard, et offrit une mission à Leigh. Il ne me semblait pas qu'elle l'aimait particulièrement, mais elle devait s'être rabattue sur lui car j'étais complètement nulle pour ces trucs là, et que Joshua .. Eh bien .. Il était Joshua.

    J'ai l'impression que ce n'est pas aujourd'hui que nous allons dormir dans de vrais lits.

    Je poussais un soupir, et reposait ma tête sur le siège. De toute façon, que je dise quelque chose ou non, je n'imaginais pas Isis rester au pas, avec cette file de voiture qui s'étendait à perte d'yeux. Elle commençait déjà à péter les plombs, et les automobilistes qui étaient derrière avaient pu le constater.

    Ouais je vote .. pour l'arrêt .. quoi que ça veuille dire ..

    Je fronçais les sourcils, de toute façon je n'étais bonne que pour suivre les autres. Enfin là, Isis. Elle avait toujours des bonnes idées. Ou en tout cas, c'était ce que je pensais .. Sauf en ce qui concernait le fameux garçon. J'étais bien pressés qu'ils soient un couple, que tout cela s'arrête .. Mais je me ferais surement étrangler si j'osais même prononcer le C- word. Mon estomac se mit soudain à gargouiller, ce qui me donnait une raison encore de me replonger dans mes sacs pour trouver celui qui était réservé pour la nourriture. Je le posais sur mes genoux, et sortait ce qu'il y avait à l'intérieur. C'est à dire, des barres de céréales. Je n'étais pas très inventive.

    Hm .. petit déjeuner ?

    J'esquissais un petit sourire timide en présentant les barres en éventail. Après tout, je n'étais bonne que pour ça.
Revenir en haut Aller en bas
Joshua Von Slone

Joshua Von Slone

Féminin Nombre de messages : 446
Âge du personnage : 19 ans
Moyen de transport : Le débris d'une van
Date d'inscription : 22/02/2009

Passeport
Voyage avec: mon cousin, sa copine, et mon cauchemar
Prochaine étape: Daytona Beach
Voyage depuis: Peu

Welcome to State of Florida Empty
MessageSujet: Re: Welcome to State of Florida   Welcome to State of Florida EmptyVen 27 Fév - 16:00

Yeah t'as vu mon avatar, "Nora" =)!


Joshua écarquilla des yeux en voyant toute l'eau sur son marcel.. et sur le siège. Il leva les yeux vers Nora, l'air "Oups" (<3 xD), et se gratta la nuque, l'air gêné.

- Désolé...


Dit-il dans un murmure embarrassé. Il mit ensuite son index sur ses lèvres, pour lui implorer de garder cet ... incident secret. Joshua soupira. Il ne faisait même pas exprès de faire chier Isis, parfois. C'était dans ses moments là qu'il savait qu'il était un vrai boulet, et que c'était normal de ne pas être si enthousiaste à l'idée de l'accepter dans un voyage. Joshua eut la flemme de se lever, mais il se força. Le temps qu'il mit pour se lever... Nora avait déjà pu lui lancer des serviettes. Il hocha la tête dans un signe de remerciement, et se frotta le marcel. Bon... ça avait au moins eu l'effet de lui rafraichir le torse. Il se leva (Enfin!) et se mit à essuyer le banc tout mouillé avec Nora... qui était dans une position très amusante à voir. Il sourit légèrement... Il était un boulet, mais bon >< il ne voulait pas avoir Nora contre lui non plus!

Joshua se rassit donc, aux côté de Nora, et soupira. Il était fatigué. Ce peu d'effort DES le réveil était fatiguant. Josh' lança un coup d'oeil à Leigh, qui venait de se voir confier une mission. Il sourit. Leigh devait en effet être le mieux placé à aider Isis s'il y avait le choix entre Nora, lui et Josh. Leigh était le mec "parfait", sur qui on pouvait toujours compter. Ce n'était pas un reproche, au contraire, Josh' n'avait jamais été jaloux de son cousin, il l'avait toujours admiré et l'avait servi de repère de temps à autre dans la vie. Bon.. après il n'était non plus son MODELE de toujours, vu qu'il n'avait même pas essayé de suivre la même route élitiste des grandes écoles, et même du lycée. Joshua était d'ailleurs très curieux de voir comment Leigh, qui implorait son secours pour le sortir de ce voyage, se débrouillerait une fois en situation. Il n'y avait pas de copie d'examen avec des sujets difficiles à aborder, pas de stylo-plume en absence de cartouche d'encre... non, là c'était différent.

Joshua mit ses deux mains derrière la tête, l'air indifférent. Il s'en fichait qu'ils s'arrêtent ou qu'ils continuent. Tant qu'au final il pouvait dormir... Ce ne le gênait pas de savoir si ce serait dans une tente ou sur un lit douillet. Josh' regarda Isis s'énerver contre les autres passagers qui klaxonnaient comme des malades. Pour une fois... il trouvait qu'elle avait raison. Et puis, pour une fois... ce n'était pas LUI qui s'en prenait plein la gueule, alors ça l'arrangeait.

Nora et son sac aux dix merveilles. Tout d'abord les serviettes, et maintenant des barres de céréales.

- My Herooooo! Nora, tu es la parfaite Mary Poppins des temps modernes! xD

S'exclama-t-il avec reconnaissance. Il prit donc une des barres, et remercia Nora. Cette fille n'était pas SI inutile, malgré ce qu'elle puisse penser. Et puis, le fait qu'elle soit la petite amie de Leigh prouvait qu'elle valait bien plus qu'elle ne devait savoir. Leigh avait bon goût, et Joshua ne parlait pas uniquement physiquement - même si ça aide !
Il dévora donc la barre de céréales, et répondit à Isis la bouche pleine xD.

- Comme tu veux. C'est toi qui décides, chef!

Le terme "chef" avait été prononcé avec un ton pleine de sarcasme. Après tout, elle n'avait fait que de décider de TOUT depuis le début du voyage. Même le voyage lui-même avait été sous son organisation...

_________________
Welcome to State of Florida Mini_090306111522891590LOL
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Welcome to State of Florida Empty
MessageSujet: Re: Welcome to State of Florida   Welcome to State of Florida Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Welcome to State of Florida
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Florida, problème de charge.
» LT 31 Florida
» Clematis florida 'Sieboldii'
» Legoland Florida
» Attelage pour LT Florida

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
On the Road :: LE SUD AMERICAIN :: F L O R I D E-
Sauter vers: